Janick Vergé

Prend le goût du dessin dès l’enfance dans le cadre de la Pédagogie Freinet. Etudiante, caricature à l’envie les professeurs qui l’ennuyaient. Elève du peintre sculpteur Roger Toulouse à Orléans. Carrière d’enseignante, anime des ateliers d’arts plastiques. Déclic sur l’œuvre d’Emil Nolde , la peinture à l’eau devient existentielle.

Sélectionnée aux grands salons d’aquarelle  nationaux et internationaux(ex Brioude – Paris salon du dessin et de la Peinture à l’eau, Bruxelles, Namur, Mons, etc). Nommée académicienne internationale « Gréci-Marino » section arts Académie del Verbano. Membre du collectif oz’art. Membre sociétaire de la Société française de l’aquarelle. Vannes Membre du collectif « les ailes du… »

Récompenses récentes

2015 Paris Espace Scipion Exposition personnelle (50 œuvres)

        Œuvre sélectionnée pour le salon européen à Ilança (Espagne)

2016 Salon aquarelle : 1er prix de la ville de Montgermont

        Salon de Rhuys invitée d’honneur

2017 Salon du grand format  Ménnecy Médaille du Conseil général de l’Essonne.

        Œuvre sélectionnée pour le salon de Milan.

2018 Salon art et matière de Maisse Prix des œuvres sur papier

Œuvre sélectionnée pour Toronto (Canada), pour Emmerich am Rhein (Allemagne) et Cracovie (Pologne)

Biennale internationale de Coquelles 2ème Prix du salon

Salon artistique d’Etampes : 1er Prix de la ville d’Etampes

Paris carrousel du Louvre salon de la société des beaux arts. Prix peinture de l’ADAGP

 

Démarche artistique

        Rebelle, je bannis tout ce qui est didactique et conventionnel dans la pratique de l’aquarelle. Il y a le support lisse, la matière et le noir…légèrement teinté. L’expression de mes paysages intérieurs n’est que la résultante d’éléments qui au gré des courants s’interpénètrent et se dissolvent pour ouvrir un autre champ visuel. Restructurer le réel afin de mieux le suggérer c’est l’ancrage auquel je me suis amarrée pour écrire une autre histoire, nourrir votre imaginaire et vous inviter au voyage, le ressenti en partage.

Des arborescences bravant le minéral, familières bruissant d’eau et d’herbe, saisonnières tout en    frissons cicatriciels et taches de son où la lumière se fraie un chemin dans un univers qui se métamorphose grâce aux traces biffées ou caressées sur le papier.

Entre contraintes et atouts, j’essaie d’amener l’aquarelle dans des contrées jusqu’alors inédites en      prenant le parti de proposer des monochromes qui enrichis de textures inhabituelles courtisent l’art de la gravure.

Plus d’infos : www.vergejanick.com

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s