Marie-France de Lamare

Toute ma jeunesse a été imprégnée par la forêt de Rambouillet, ses arbres, ses étangs, les couleurs d’automne…

J’ai été élevée avec un crayon et un pinceau à la main, l’oeil ouvert … C’était la tradition, dans une famille d’architectes de père en fils depuis le début du XIXème siècle. J’avais rêvé de faire les Beaux Arts, mais la vie en a décidé autrement… Et puis, encore faut-il oser peindre, après Turner, Corot, Zao Wou-Ki… ! 

Alors, j’ai osé enfin… après plus de 65 ans de réflexion ! J’essaie simplement de traduire dans la peinture les émotions que m’offre encore et toujours le spectacle de la nature.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s