André SCHEMBRI

De mon enfance au Maroc, j’ai puisé l’attrait pour les lumières et les couleurs, le goût pour les paysages. Aujourd’hui encore, installé dans le Perche, les paysages occupent une place majeure dans mes œuvres ; la nature est ce qui a le plus intensément influencé mon travail.

D’abord la nature pose de façon immédiate la question de la lumière ; elle y est à la fois plus intense et plus fragile. Tout en étant omniprésente, elle se soumet à l’environnement.

Ensuite, la nature implique une réflexion sur les matériaux naturels, les matières minérale et végétale.

Dans mes toiles, la prise en compte de ces deux aspects, la lumière et les matériaux naturels, se traduit par l’emploi du papier de soie ou d’éléments minérals, ou bien encore du sable, qui mêlés à la peinture formeront les nuances plastiques que la nature contient.

Si le paysage me plait tant, c’est qu’il ramène l’exigence de l’art à la pureté d’un regard naïf porté sur le monde et donc sur l’humanité.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s